7ème rencontre Bretons Normands

/, Weekend/7ème rencontre Bretons Normands

7ème rencontre Bretons Normands

Week end du 8 et 9 septembre 2018

Ce fut notre 7e rencontre entre les jacquets normands et bretons avec au fil des années des liens qui se sont tissés entre nous.
 Cette année, nous nous sommes retrouvés à Redon, berceau de la Bretagne et situé à la croisée des chemins bretons vers Saint Jacques de Compostelle.

Bénédiction-père-Benoît

Nous étions attendus à la Roche du Theil. Anciennement, lieu de séminaire pour la congrégation des eudistes. Il héberge actuellement une petite communauté de prêtres et religieuses et accueille toute l’année des particuliers ou des groupes. Il est situé dans un parc de 60 hectares avec des arbres remarquables aux odeurs variés que nous traversons ce samedi matin sous la houlette du Père Benoit. Il nous entraîne vers un magnifique point de vue pour recevoir la bénédiction des pèlerins, nous rappelant au passage que tout pèlerinage nous permet de faire l’expérience du dépouillement pour aller à la rencontre des autres et de Dieu. 

la chapelle

Nos amis bretons ont prévu de nous emmener à la découverte du patrimoine paysagé et jacquaire du pays de Redon.
 Nous mettons donc nos pas dans les leurs pour parcourir des chemins qui longent marais et forets vers deux belles chapelles restaurées. 

statue-de-St-Jacques

 Nous nous arrêtons à l’ile aux pies avec un très beau panorama sur la vallée de l’Oust. Puis au village de saint Perreux où des élus du village nous attendent pour nous offrir un apéritif bien apprécié après ces 4h de marche. ; Avant de nous poser, nous prenons de temps de visiter la chapelle saint Perreux construite par un moine irlandais au 15 e siècle. Un magnifique Saint Jacques, retenu pour la page de couverture d’un livre sur le statuaire jacquaire breton, nous y attend. 

 Nous reprenons le chemin vers Redon où un membre de l’association jacquaire  nous fera les honneurs de sa ville. Elle nous contera son histoire à travers les places et les ruelles, nous emmènera  le long des quais pour découvrir un port au milieu de la ville où de grands bateaux remontaient la Vilaine depuis l’océan, déchargeaient leurs marchandises pour repartir avec de plus petits bateaux vers Rennes.

Halte à l’abbatiale Saint Sauveur avec sa nef romane et son chœur gothique et son cloitre du 13e d’où l’on peut apprécier la vue imprenable sur les 2 tours romane et gothique.

Avec plus de 21 kms au compteur de nos pieds, nous apprécions le retour à la Roche du Theil où nous attendent  un apéritif et un bon diner.

A quoi reconnait-on un pèlerin ? d’après le Père Benoit venu nous rejoindre : il s’arrête toutes les 3 heures pour l’apéro. C’est à peu près cela mais on assume ces moments de convivialité, de brassage entre normands et bretons et qui en plus, trinquent au calva ramené par notre président.

Projection

Après le diner, nous est proposé un très beau documentaire réalisé par un photographe passionné de l’abbaye Saint Sauveur. Il l’a prise sous toutes ses coutures et dans les moindres détails, aux différentes heures du jour et au fil des saisons. Ses commentaires empreints de poésie nous touchent beaucoup. Retour au calme et invitation à la méditation avant d’aller dormir.

Dimanche

Comme tout pèlerin qui se respecte, nous sommes à l’heure dite au rendez-vous pour aller vers d’autres découvertes. Première halte à la croix des marins, puis dans un ancien site industriel, laissé en friche puis repris par une association : le transformateur y mène des actions expérimentales de retour la nature, investissant cet espace pour créer potagers, pâturages, vergers, permettre à des apiculteurs de s’installer et s’attelle à la construction d’un éco logement ;

Puis nous longeons la Vilaine sur un chemin tranquille et ombragé pour arriver au village de Fégeac où là encore, la municipalité nous accueille pour l’apéritif.

Petite sieste avant de monter jusqu’au belvédère de Frégeac avec un point de vue à 360e sur les marais. Ce belvédère en bois de châtaigner a été construit par des bénévoles sous la houlette d’un paysagiste et imaginé par un artiste russe : Polisski : construction en forme de hutte géante très originale.

marche-le-long-du-canal-de-Nantes-à-Brest

Retour vers Redon par l’autre rive de la Vilaine 

 Nos pas s’arrêteront au couvent des calvairiennes construit au 17e pour une communauté de femmes qui y menèrent une vie on ne peut plus austère. Une partie sert maintenant de gite d’étape pour les pèlerins.

Le groupe de Bretons et de Normands

 Dernier gouter avant de nous quitter nous promettant de nous revoir l’an prochain et nous lançons aux bretons l’invitation à nous rejoindre pour nos 20 ans à l’abbaye de Juaye Mondaye en mai prochain.

Merci à tous nos amis bretons pour cette belle organisation.

les-organisateurs-bretons

Isabelle et Céline

Week-end de septembre avec les bretons

Nous nous sommes retrouvés Bretagne et Normandie pour un week-end à Redon (Ille et vilaine) au centre Eudiste de la roche du- Theil dans un magnifique parc ou des botanistes viennent étudier les différentes essences d’arbres et qui offre une dimension spirituelle grâce à un espace immense de verdure. L’accueil des bretons se fait ressentir comme un groupe solide et bien préparé, chaleur à dimension des pèlerins. Ils nous ont préparé des circuits remarquables le long du canal et nous ont fait découvrir un patrimoine extraordinaire, chapelle ST Jacques, le canal Nantes-Brest qui coupe la liaison Rance-Vilaine, d’anciennes industries qui ont fait la richesse de Redon, de grandes maisons d’armateurs. Nous avons découvert un Belvédère pas banal du tout en ossature bois ou nous montons en colimaçon, nous franchissons une passerelle pour arriver au sommet qui nous donne une vue grandiose sur le canal, la vilaine, le village de Rieux.
Notre Marie-Laure a pu découvrir dans une chapelle ST Hervé qui est le patron des aveugles.
Ce fut un week-end chaleureux plein de partage, d’amitié. Le rendez-vous est pris pour l’an prochain pour de nouvelles aventures.

Nicole

2018-10-01T07:50:47+00:00lundi 1 octobre 2018|Categories: Rencontres, Weekend|Tags: , |