Les miracles de saint Jacques par Jean-Paul

/, 20 ans, Témoignages/Les miracles de saint Jacques par Jean-Paul

Les miracles de saint Jacques par Jean-Paul

Les miracles de saint Jacques

C’est ma façon de remercier celui qui de temps en temps résout pour moi des problèmes qui me barrent la route.

C’est ainsi qu’il vient de me sortir d’une difficulté de transport qui s’est répétée plusieurs fois il y a quelques jours !

 

Je devais me rendre à Ifs par le car, ne conduisant plus à cause de ma vue.

J’ai donc consulté les horaires affichés et quand je me suis présenté au départ, le car était déjà parti : l’horaire affiché était celui du 2 septembre et celui du

31 août  encore en vigueur ce jour-là avait disparu !

La solution était l’auto-stop, ce que j’ai fait.

Un chauffeur-livreur m’a pris en charge pour m’amener jusqu’à l’entrée de Caen ! Nous avons bavardé et un climat de sympathie s’est instauré. Il m’a alors emmené à son dépôt pour recharger des colis en me disant qu’il me laisserait dans Caen et que je n’aurais qu’à prendre un tramway pour Ifs. Nous avons donc livré les colis et après le dernier il m’a dit qu’il avait le temps de me conduire à la clinique où j’allais passer la journée avec ma femme qui y était hospitalisée !

Merci St Jacques !

Pour le retour à Vire j’avais conclu un trajet avec Bla-bla-car. Mais j’avais rédigé ma demande comme si c’était moi qui prenais un passager dans ma voiture !

A 18 heures la passagère arrive et s’effondre quand elle comprend que nous étions tous les deux à pied, sans voiture, pour regagner Vire où elle avait un rendez-vous à 19 heures !

Mais St Jacques veillait au grain !

Dans la cour de la clinique, la fille d’une ancienne employée de la clinique de Vire m’avait reconnu et rentrant à Vire elle s’est proposée de nous ramener ! Nous sommes ainsi arrivés à 19 heures 30 au lieu de 19 heures !

Merci St Jacques !

Enfin, troisième acte.

Le samedi suivant même projet. Cette fois-ci je rate le bus pour avoir cherché trop longtemps mes lunettes !

Après deux demandes de transport avec des amis qui étaient indisponibles, auto-stop !

Alors que je cheminais vers la route de Caen, distante de 3kms, une voiture s’arrête, « bonjour Jean-Paul, je peux vous déposer à la sortie de Vire » ! Pendant le trajet : « j’ai pensé à vous cet été, avec des amis j’ai commencé le chemin de Compostelle » !

C’était la fille d’un ami !

Après deux ou trois tentatives infructueuses, une voiture s’arrête et m’emmène à une vingtaine de kms et me dépose après avoir fait un petit bout de route supplémentaire pour me faciliter la vie !

Quelques minutes après une voiture s’arrête, « bonjour père Noël, où allez-vous ? ».  C’était une amie qui allait à Caen assister à une répétition de chorale avec sa fille ! « Nous avons le temps, je connais la clinique d’Ifs, je vous dépose et si vous ratez votre car ce soir, nous venons vous rechercher » !

Merci St Jacques !

Je voulais vous faire partager ces moments exceptionnels qui montrent que si on ose, on n’est pas seul, et combien l’amitié vraie peut nous aider.

Le dévouement des personnes qui m’ont pris en charge est exemplaire et mérite qu’on le raconte !

 

ULTREIA !

 

2019-09-28T06:12:40+02:00samedi 28 septembre 2019|Categories: 14, 20 ans, Témoignages|Tags: , , |